Comment faire pour ne plus jamais rien oublier

Vous avez tendance à oublier les prénoms, les articles qui figurent sur votre liste de courses ou les numéros de téléphone ? Grâce aux moyens mnémotechniques de Christiane Stenger, vous n’aurez plus jamais la mémoire qui flanche.
Après le travail, vous faites un rapide crochet par le supermarché pour y faire quelques courses. Lait, œufs, salade, tomates… Mais quel était déjà le cinquième article que vous vouliez acheter ? Une fois arrivé (e) à la caisse, voilà que vous tombez sur votre nouvelle collègue de bureau. Comment s’appelle-t-elle déjà ? Pour éviter que la mémoire vous fasse défaut dans la vie quotidienne, il existe des moyens mnémotechniques permettant de l’entraîner de manière ciblée.
Christiane Stenger, entraîneuse de la mémoire et auteure de bestsellers, est suivie par plus de 28 000 personnes sur Instagram. Cette ancienne championne du monde junior de la mémoire nous livre quelques astuces pour se souvenir, entre autres, de listes de courses, de numéros de téléphone, de dates d’anniversaire et de prénoms.
Madame Stenger, pour faire de petites emplettes au supermarché, il n’y a pas lieu de rédiger une liste de courses. Comment faire pour ne rien oublier ?
Pour cela, je conseille d’imaginer et de mémoriser un itinéraire corporel. Si l’on doit, par exemple, acheter de la lessive, on peut imaginer l’utiliser pour laver ses pieds. Puis on remonte plus haut. Si l’objectif est d’acheter un concombre, on peut en imaginer de petites tranches déposées sur les genoux, comme pour un masque de beauté. Pourquoi ne pas imaginer une brique de lait dans les poches du pantalon ou un tatouage de tomates dans le dos ? Pour les oignons, on peut imaginer porter une ceinture d’oignons autour de la taille.

C’est un peu loufoque, non ?
Plus la représentation est imagée, plus elle restera ancrée dans la mémoire. Je suggère toutefois de ne retenir que les articles bien spécifiques, vu qu’on a généralement les achats habituels en tête.
Cette technique ne fonctionne toutefois pas pour les chiffres. Comment mémoriser les numéros de téléphone ?
Vu que les chiffres sont très abstraits, il est encore plus difficile de les mémoriser. Voici mon astuce pour représenter chaque chiffre par une image : en raison de sa forme, le zéro correspond à un œuf, le chiffre « 1» à un arbre, le « 2» à un cygne, le « 3» pourrait être un tricycle. Chacun est libre de créer ses propres associations d’images. Il peut en découler d’une histoire, loufoque et bizarre, que l’on va mémoriser. Se la raconter régulièrement permet de se rappeler rapidement du numéro de téléphone.

Est-ce que cela fonctionne de la même manière pour les dates d’anniversaire ?
On commence par se représenter la personne de laquelle on souhaite mémoriser l’anniversaire. Supposons que cette personne soit née un 6 mars. On pourrait utiliser le dé pour symboliser le jour, vu que celui-ci comporte six faces. La personne serait représentée en martien auquel on associe aisément le mois de mars.
Cette situation est familière : à peine vient-on de rencontrer quelqu’un qu’on a déjà oublié son prénom. Comment éviter cela ?
Là aussi, les associations et les jeux de mots peuvent être très utiles : Laetitia aime le lait, Anna tient un ananas en équilibre sur sa tête, Mathias aime sauter sur le matelas. C’est une méthode simple que j’utilise volontiers au quotidien.

Quels sont les autres points à prendre en compte pour ces méthodes ?
La question est de savoir ce que le cerveau doit ou non retenir. Il n’y a absolument aucun mal à noter ses rendez-vous. Au contraire : essayer de se souvenir de tous les rendez-vous, notamment de sa prochaine visite chez le médecin, n’a pas vraiment de sens. Je n’utilise d’ailleurs cette technique de mémorisation que lorsque la situation s’y prête vraiment. Il s’agit par ailleurs d’avancer pas à pas en consacrant, par exemple, une soirée à mémoriser le numéro de téléphone d’un ami ou à essayer de se souvenir de cinq aliments à ne pas oublier d’acheter lors de ses prochaines courses.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :