Braquage de Kim Kardashian : la date du procès dévoilée

Le 28 avril 2025 marquera une étape cruciale dans l’affaire qui a secoué le monde il y a neuf ans. Le procès des “papys braqueurs”, responsables du spectaculaire braquage de Kim Kardashian en 2016 à Paris, débutera devant la cour d’assises de la capitale française.

Neuf années se sont écoulées depuis la nuit mémorable du 2 au 3 octobre 2016, lorsque Kim Kardashian, icône de la téléréalité et femme d’affaires renommée, a été victime d’un braquage sensationnel. Les “papys braqueurs”, onze individus au total, ont été surnommés ainsi en raison de leur âge avancé. Leur procès, attendu depuis longtemps, se déroulera du 28 avril au 23 mai 2025.

Les charges qui pèsent sur ces braqueurs expérimentés sont graves, notamment “vol avec arme commis en bande organisée”, “enlèvement et séquestration” ainsi que “association de malfaiteurs” criminelle. Après cinq années d’une enquête méticuleuse, les juges d’instruction ont pris la décision en novembre 2021 de traduire ces individus devant la justice pour répondre de leurs actes.

Le braquage en question s’est déroulé dans une résidence hôtelière de luxe à Paris, à proximité de l’église de la Madeleine. Lors de cette nuit mouvementée, Kim Kardashian, alors âgée de 36 ans, a été confrontée à plusieurs hommes armés. Les criminels, certains s’échappant à vélo, ont emporté avec eux des bijoux en diamant et en or, incluant une bague estimée à quatre millions de dollars. Le préjudice total a été estimé à plus de six millions d’euros.

Le chef présumé de ce gang, Aomar Aït Khedache, également connu sous le nom d'”Omar le vieux”, né en 1956, a joué un rôle clé dans ce braquage retentissant. Il a admis avoir confié le diamant dérobé à une personne non identifiée, tout en précisant avoir fait fondre les bijoux en or. Aomar Aït Khedache et ses complices, Didier Dubreucq (alias “Yeux bleus”) et Pierre Bouianere, tous âgés de 61 à 72 ans à l’époque, sont des figures bien connues du milieu français du banditisme. Leurs antécédents criminels remontent aux années 80 et 90, avec des condamnations pour vol aggravé, braquage et trafic de stupéfiants.

Le procès des “papys braqueurs” s’annonce comme un événement judiciaire majeur, rappelant un épisode mémorable de l’histoire de Kim Kardashian. Neuf ans après les faits, la justice aura enfin l’occasion de faire la lumière sur ce braquage hors du commun. Les débats qui se tiendront du 28 avril au 23 mai 2025 devant la cour d’assises de Paris promettent de captiver l’attention du public, révélant peut-être des détails inédits sur cette nuit où la vedette mondiale a été confrontée à l’inimaginable.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :