Comment utiliser Undo dans Vim

Qui n’a jamais ressenti cette pointe de panique après avoir accidentellement supprimé une partie essentielle de son travail ? Avec Vim sous Linux, cette expérience peut être stressante, mais pas irréversible. Découvrez comment maîtriser l’art de l’annulation et du refaire dans cet éditeur de texte emblématique.

Éditer avec Vim peut sembler intimidant, mais c’est en fait assez simple, surtout lorsqu’il s’agit d’annuler des modifications. Vim enregistre chaque action que vous effectuez, que ce soit en mode insertion ou en mode commande, ce qui rend l’annulation rapide et efficace.

Pour annuler une modification dans Vim :

  1. Appuyez sur Échap pour passer en mode commande.
  2. Ensuite, pressez simplement ‘u’ pour annuler la dernière modification. C’est aussi simple que ça ! Vim vous indiquera même le nombre de lignes affectées.

Si vous souhaitez annuler plusieurs modifications à la fois, il vous suffit de préfixer la commande ‘u’ avec le nombre de modifications que vous voulez annuler. Par exemple, pour annuler deux modifications, tapez ‘2u’.

Mais que faire si vous changez d’avis et que vous souhaitez refaire une modification précédemment annulée ? Pas de souci ! Vim conserve également un historique de vos annulations, vous permettant de les refaire facilement.

Pour refaire une modification dans Vim :

  1. Assurez-vous d’être en mode commande en appuyant sur Échap.
  2. Utilisez la combinaison de touches ‘Ctrl + r’ pour refaire la dernière modification annulée. Comme pour l’annulation, vous pouvez spécifier le nombre de restaurations à effectuer en préfixant la commande avec un nombre.

Avec Vim, la gestion des erreurs de modification devient un jeu d’enfant. Que vous ayez besoin d’annuler une erreur de frappe ou de revenir à une version précédente de votre travail, Vim offre la flexibilité nécessaire pour éditer en toute confiance.

Maîtrisez ces astuces simples et libérez-vous du stress des erreurs de modification. Que votre travail soit impeccable et sans faille grâce à la puissance de Vim sous Linux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :